RSS
RSS

Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Broken links ? Maybe not [Flashback]| Ft Kim Jae Sun
 :: Osaka – Territoire des démons :: Namba –難波 :: Host clubs & bars

Okamoto Akira
Police detective
Okamoto Akira
Race/Aspiration : Gardien de la paix
Emploi/Études : Policier
Date d'inscription : 24/10/2018
Messages postés : 27
Avatar : Lee Tae yong
Lun 5 Nov - 16:22
Broken links ? Maybe not
Jae Sun & Akira

Tokyo ville qui l'avait vu grandir, ville qui l'avait vu grandir. Ville qu'il évitait le plus possible, mais avec une amie d'enfance qui vous sollicite beaucoup, c'était compliqué. Mais il devait avouer que cela l'arrangeait quelque peu pour ses recherches. Aujourd'hui, Tears avait voulu le voir et vu qu'il était en repos, il n'avait pu se résoudre à refuser à celle qui apaisait ses plaies petit à petit. Hélas, la journée ne s'était pas spécialement bien terminer, déjà qu'elle avait très mal commencer. Le trajet d'Osaka jusqu'à Tokyo, c'était fait périlleux. Akira, n'aillant pas eu l'envie de conduire jusqu'à la capitale nippone, avait choisi de prendre l'avion, le train étant pénible pour lui. Une heure de retard, voilà ce que son caprice lui avait coûté. Mais passons le pire avait été dans l'après-midi, alors qu'il était avec son amie, une vielle connaissance le repéra, cette dernière le prit dans les bras sans que ni lui ni Tears ne puisse esquisser le moindre mouvement. Il avait fallu deux minutes pour qu'Akira ne craque pas, deux minutes pour que le jeune homme sente cette sensation d’emprisonnement de dégoût. Il n'aura fallu que deux minutes pour que le japonais ne rentre dans une crise de panique. Il en aura fallu beaucoup plus pour que Tears le calme sous le regard surpris des passant et de cette personne qui avait fait partie de sa vie, mais qu'il avait sans regret laisser derrière.

Quand Akira avait repris ses esprits, il était seul avec Tears dans une petite pièce. Il ne se souvenait pas d'avoir marché, mais qu'importe. Il avait soupiré finalement, il s'excusa au prêt de la blonde finalement, il ne pourra pas rester avec elle ce soir. Il savait qu'elle comprendrait, après des crises Akira avait besoin d'espace de rentrer chez lui, dans sa bulle et malheureusement Tokyo n'était plus un endroit qu'il appelait chez lui bien au contraire, il se sentait étranger à cette ville qui l'avait vu naître. Le trajet retour jusqu'à Osaka lui avait paru encore plus long que d'habitude, Akira était une vraie boule de nerf et il n'avait hâte que d'une chose rentré dans son appartement, loin des gens et surtout loin de Tokyo. Là, tout de suite, il associait cette ville à toutes les merdes qui avait pu lui arriver dans la vie.

Enfin rentrer, Akira posa ses affaires dans un coin de son salon et se posa sur son canapé. Une cigarette prend vite place entre ses lèvres, le poison qu'elle dégage s’insinue sournoisement en lui, raccourcissant selon les dires son espérance de vie. Il en avait marre de ses crises dès que quelqu'un le faisait prisonnier de ses bras, il avait essayé un nombre incalculable de fois de soigner ce putain de problème qui lui bouffait un peu plus l’existence à chaque seconde. Lui, qui était devenu distant avec les autres, aurait pu trouver cette « peur » d'être enlacé pratique, mais non elle ne l'était clairement pas, même pas du tout même. Elle l'handicapait pour beaucoup de chose et même avoir un coéquipier était un véritable problème pour lui.

Akira en avait quelque peu marre de tourner en rond dans son appartement. Cela avait fait longtemps depuis sa dernière crise. Et cela l'avait vraiment agacé, il avait envie d'un verre. Le policier prit son portable et son porte feuille pour aller au bar, il aurait très bien pu boire chez lui, mais quelque chose lui disait qu'il était mieux pour lui de sortir ce soir au lieu de s'enfermer dans ses idées les plus noires. Arrivé au bar, Akira resta exactement cinq minutes à l'entrée. Cinq minutes a détaillé la personne assise à sa place.. En temps normal, il serait allé dégager sans plus de cérémonie l'individu, mais là non, il ne pouvait pas. Il était de profil, mais il reconnaissait cet homme qui avait fait partie de sa vie.Une des rares personnes avec qui un lien émotionnel presque semblable à celui de Tears, c'était crée. Quand est-ce qu'il s'était vu pour la dernière fois ? Quelque jour avant qu'il ne soit  mit sous protection policière, quelque jours avant qu'il ne..Un soupire franchit ses lèvres avant qu'il ne finisse par s'approcher de lui et s'asseoir à côté tout en gardant une certaine distance « Cette place est la mienne, mon mignon » Sûrement, l'homme penserait qu'Akira était un de ces types désespérer qui drague dans les bar « Mais puisque tu n'es pas vilain, je vais de la laisser » Après un petit sourire Akira offrit un petit sourire au jeune homme qui serait sûrement surprit « Bonsoir Hyung, ça fait longtemps. »
(c) DΛNDELION
Kim Jae Sun
Devil’s slave
Kim Jae Sun
Race/Aspiration : Citoyen/ Rockstar
Emploi/Études : Chanteur
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages postés : 409
Avatar : Kim Jaejoong {JYJ, ex TVXQ!)
Age : 31
Jeu 22 Nov - 23:11
Okamoto Akira &  Kim Jae Sun546 mots
Broken links ? Maybe not
Jae a été invité à une émission musicale et tout, c'est bien passé mis à part qu'on à encore une fois, voulu le faire parler sur son enfance et son adolescence. Comme à chaque fois, le chanteur a évité de répondre et à préféré faire l'idiot en sortant des blagues, et encore une fois, il a détendu l'atmosphère. Il est comme ça. Une fois l'émission terminée, le chanteur est reparti à son agence afin de voir la maquette de voir les chansons qui seront dans son prochain album. Ensuite, il est parti faire un peu de sport après avoir été au restaurant avec des collègues de travail. Ce n'est pas souvent qu'ils se retrouvent, car chacun travail de son côté, mais lorsqu'ils peuvent, ils mangent ensemble afin de s'échanger des conseils, des expériences et des idées par rapport à leur carrière respective. 

La journée de travail terminé, Jae retourne chez lui pour se détendre un peut en lisant et répondant aux messages reçus. Il se met à l'aise, n'attendant personne et s'allonge sur son canapé tout en regardant la télé où il finit par s'endormir avec les ronronnements de son chat pendant un moment. Quelques heures plus tard, il se réveille et s'étire en regardant l'heure avant de se lever et de prendre une douche avant de sortir prendre l'air. Une fois habillé, il sort et marche longuement avant d'aller dans un bar et s'installe au comptoir en commandant un verre. Il discute un peu avec le serveur quand tout à coup, une chanson qui passe dans l'établissement lui rappelle un ami qu'il a perdu il y à pas mal d'années. Il ferme les yeux et on peut quand même voir la tristesse sur son visage. La chanson appartient à l'ancien groupe d'Akira, qui était sûrement son meilleur ami avec qui il à fait les 400 coups,, le frère qu'il n'a jamais eu, un allier et un pilier très important pour lui et ils étaient inséparables... Mais il a appris l'horreur qu'a vécue son ami et il n'a même pas pu le voir avant qu'il disparaisse de sa vie, sans explication ni rien. Déjà, lorsque son ami était hospitalisé, il a voulu le voir, mais personne le laissait faire, du coup Jae l'a très mal pris. Pour lui qui avait déjà perdu Blair, c'était très dur au point que son agent à eu peur qu'il fasse une dépression, car il s'était enfermé sur lui. Pendant des semaines, il ne voulait voir personne. Encore une fois, on l'avait abandonné, encore une personne très chère en plus. La chanson s'arrête et il faut un moment pour que le jeune chanteur se reprenne. Lorsqu'il ouvre de nouveau les yeux, il croise le regard compatissant du serveur qui lui ressert un verre avec un petit sourire. 

Une musique plus joyeuse passe et le chagrin est provisoirement mis de côté au point que le jeune homme sourit de nouveau et chantonne doucement. Il ne fait pas attention au client qui vient d'arriver et sursaute, choqué en entendant la voix. Il se retourne de façon à voir le nouveau venu et ne sait pas comment réagir, car il a l'air d'avoir tellement changé. Il ne répond pas tout de suite, surpris et à la fois ému.   "Pince moi, je rêve... »"  Souffle t'il, les yeux tristes " Tu... Tu ne peux pas être là... Tu m'avais laissé comme si je n'étais rien pour toi.... Tu ne m'as même pas laissé de quoi prendre de tes nouvelles.... "  Il secoue la tête avant de se passer une main dans ses cheveux.   "Tu te rends compte dans l'état que je suis depuis ton départ ? Si tu ne voulais plus de notre amitié, tu aurais pu au moins me le dire au lieu de me laisser comme un chien avec l'angoisse de ne plus jamais te revoir !!!! J'étais inquiet pour toi et triste ! Et toi tout ce que tu as fait, c'est de te barrer !!!!! »"  Il referme les yeux, bien sûr qu'il sait ce qu'il à vécu, enfin à peu près car oui Jae n'a pas été abusé, oui il n'a pas perdu quelqu'un à cause de son kidnappeur et ses complices. Mais il a été torturé, il a vécu des choses pas faciles non plus, donc il est assez bien placé pour comprendre ce qu'il a vécu. Il se mord la lèvre, sentant ses larmes monter au point de menacer de couler. Akira ne s'est il pas rendu compte d mal qu'il pouvait faire en partant comme ça ? D'accord Jae ne lui a jamais vraiment parlé de son kidnapping, mais les journalistes l'ont fait à sa place. Et les cicatrices qu'il essaie de cacher ne laissent pas de doute de ce qu'il a pu vivre.


Okamoto Akira
Police detective
Okamoto Akira
Race/Aspiration : Gardien de la paix
Emploi/Études : Policier
Date d'inscription : 24/10/2018
Messages postés : 27
Avatar : Lee Tae yong
Jeu 29 Nov - 10:39
Broken links ? Maybe not
Jae Sun & Akira

Akira n'était aucunement stressé, mais il ne pouvait nier qu'une certaine appréhension flouait ses sens. Il ne savait pas comme son vieil ami réagirait, il pouvait comme certains, c'est-à-dire très mal. Car, oui à son retour forcé pas Tears, certain ne, c'était gêner pour lui faire comprendre leurs façons de penser. Parfois gentiment, parfois la manière musclée ce qui avait grandement amusé Akira. Mais l'homme qu'il avait en face de lui actuellement, sursauta au son de sa voix qui devait sonner plus grave qu'il y a sept ans. Quand son regard croise le regarde de celui qu'il appelait affectueusement Hyung, le japonais lui sourit légèrement alors que le coréen lui réalise petit à petit qui est la personne qui lui impose sa présence. Il retient un petit rire quand il entend le plus vieux demander à être pincé pour réaliser qu'il était bien là. Sûrement la même pensée que tous ceux qu'il a revu depuis sa fuite.

Un petit soupire franchit les lèvres d'Akira, il n'était même pas surpris. Jae Sun lui aussi lui reprochait son départ, comme tout les autres, il le lui reprochait. Pourquoi personne n'essayait de comprendre qu'il en avait eu besoin ? Il l'avait pourtant dit dans sa lettre à son départ : J'ai besoin de partir, pour me reconstruire. Oui et pourtant tous lui avaient reprocher son absence de moyen de communication. Il aurait pu être désolé de cela en voyant la tristesse dans le regard du coréen, mais il ne l'était absolument pas. Il avait ressentit le besoin de partir et il l'avait fait et il n'avait aucunement l'intention de s'excuser d'être parti.

Une grimace agacée se peint sur son visage, finalement s'il avait su.. Il aurait fait demi-tour. Tout de suite pensé qu'il ne voulait plus de leur amitié ? Jae Sun lui accordait donc si peu de crédit ? Celui qu'il pensait être un grand frère pour lui, ne le connaissait pas si bien que cela finalement. Même Tears n'avait jamais pensé cela et elle en avait subit dans sa vie elle aussi. « Finalement, si c'était pour entendre un flot de reproches, j'aurais dû faire demi-tour. » Des paroles dures et froides ? Oui, mais il commençait à en avoir plus que marre des gens qui lui reprochait son manque de nouvelles ou d'être parti. Ils ne comprenaient pas et ne pouvaient pas comprendre ce qu'il avait dans sa tête à ce moment-là et maintenant. Il aurait cru que Jae Sun comprendrait... Mais finalement, sa réaction est exactement la même que les autres et il ne cache même pas son regard déçu par sa réaction.

Il savait par des articles de journal, que Jae avait été kidnappé également. Mais chaque personne vivait son traumatisme à sa manière. Jae ne savait que ce que les journaux avaient dit : Le jeune Idole Okamoto à enfin été retrouver après un an de calvaire. Le jeune homme avait été kidnappé par celle qui fut sa mère adoptive après qu'on lui ait enlevé la garde suite a la découvert d’abus sur le jeune homme depuis ses quatorze ans. Malheureusement, la sœur de ce dernier fut assassinée par la forcenée avant de s'enfuir laissant pendant vingt-quatre heure le jeune homme avec le corps sans vie de sa sœur aînée. Étaient les seules choses que les gens savait. Bien sûr, les gens avaient supposé les viols qu'il avait subis pendant son année de séquestration. Mais Akira avait tu une grande partie de ce qu'il avait subi, il le gardait pour lui déjà assez humilier que tout le monde sache ce qu'il avait subi.

Akira resta un long moment silencieux, les reproche de Jae Sun l'avait passablement agacer. Lui qui pensait que cet homme qu'il suivait partout à une époque serait heureux de le revoir et ne l'accablerait pas de reproche.. « Il me semble que je n'avais pas envie d'être retrouvé quand je suis parti, donc non, je n'ai laissé a personne un moyen de me retrouver » La voix froide avec laquelle il parlait n'était en rien semblable avec laquelle il s'adressait à Jae Sun autre fois oui Akira avait grandement changer, offrant juste une carapace à la vue du monde. « Non, je ne peux m'en rendre compte, mais je peux l'imaginer en quelque sorte vu comment tu me reproches mon absence » Une franchise qu'il n'avait pas avant se faisait entendre à chacun de ses mots « Je pars et pour toi je ne veux plus de notre amitié ? Je ne savais pas que tu accordais si peu de valeur à mon affection pour toi » Et cette dernière phrase, il la pensait au vu de ce que son Hyung lui disait « Je pensais que tu m'aurais fait un peu plus confiance pour savoir que je reviendrais, mais on dirait que je suis trompé, je suis déçu »  Jae Sun avait été une des personne même maintenant qui l'avait aider à tenir la tête hors de l'eau grâce a sa musique. Même loin Akira avait écouté la musique de son hyung, qui l’apaisait quelque peu. « Je peux comprendre ton inquiétude, mais au lieu de me reprocher mon départ tu pourrais essayer de le comprendre non ? On se retrouve après quoi, sept longues années et tout ce que tu trouves à faire, c'est me reprocher de m'être barré ? » Tout le long et à aucun moment la voix d'Akira n'avait eu une once de chaleur « Dire que moi, j'étais ravi... Si j'avais sus » Lâcha-t-il simplement.
(c) DΛNDELION
Kim Jae Sun
Devil’s slave
Kim Jae Sun
Race/Aspiration : Citoyen/ Rockstar
Emploi/Études : Chanteur
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages postés : 409
Avatar : Kim Jaejoong {JYJ, ex TVXQ!)
Age : 31
Ven 30 Nov - 3:50
Okamoto Akira &  Kim Jae Sun546 mots
Broken links ? Maybe not
Jae ne sais pas trop comment réagir. Bien sûr que oui, il est heureux de le revoir, mais en même temps le chanteur s'est tellement inquiété pour son ami... Enfin en imaginant qu'ils le sont toujours. L'histoire d'Akira l'a beaucoup touché, au point de faire un début de dépression et de grosses crises d'angoisses. Il revoyait ce qu'il avait lui-même vécu, même si ce n'est rien par rapport à celui qui était son meilleur ami et frère de cœur. Mais vue ce que ce dernier a vécu, il ne peut pas se plaindre. Il ne pensait pas le revoir un jour, d'où sa surprise. Il lui en veut, beaucoup même pour avoir ignoré ses messages, pour ne pas lui avoir laisser de messages pour lui dire qu'il avait besoin de partir, pour lui avoir laisser penser qu'il voulait couper les ponts. Mais il s'en veut aussi de ne pas avoir eu le courage de lui avouer cette partie sombre de son histoire. Encore, maintenant, il ne peut pas sans craquer ou faire de crises.

Le chanteur grimace en le voyant soupire. Bien sûr, sa réaction ne doit pas vraiment lui plaire, mais Jae ne sait pas comment se comporter. Il ne peut pas faire comme si rien ne s'était arriver, ni même comme s'ils s'étaient vue la veille. Quelque chose s'est brisé le jour où Aki est parti, sans rien dire. Il veut pour le prendre dans ses bras, mais se rattrape et croise ses bras en faisant une petite moue, ayant remarqué la grimace de son ami.  "Désolé Aki.... Mais comment je dois réagir ? Tu es parti sans rien dire ni laisser...   Il soupire puis reprend en murmurant.  " Je suis tellement désolé pour ce que tu as vécu...   Il regarde ailleurs, pour ne pas montrer toute sa tristesse. Lui qui pensait que leur amitié ne pouvait se briser, il s'était trompé. L'homme qui était un ami très cher, est devenu un inconnu. Jae regarde de nouveau Aki, surpris par le ton qu'il emploie.  " Attends Aki... Dis moi ce que tu aurais voulu que je te dise ? Hein ? Je n'avais pas le droit d'aller te voir à l’hôpital, je t'ai appelé je ne sais combien de fois en laissant des messages, sans compter les SMS et autres ! Alors oui, je suis heureux et rassuré de te voir, oui, j'ai envie de te prendre dans mes bras, mais je ne le ferais pas....  Ferme les yeux pour retenir ses larmes, mais sa voix le trahi. " Mais oui, je te déteste... Mais je me déteste encore plus, car je suis égoïste d'avoir espéré avoir de tes nouvelles.... Je me déteste, car je sais ce que tu as subi et malgré que je te comprends j'ai été très touché que tu décides de m'éloigner de ta vie....   

Il se gratte nerveusement le poignet tout en essayant de cacher ses cicatrices à Aki. Il a toujours fait comme ça dans le passé, et il continue toujours.  " Je ne t'en veux pas d'être parti... Mais tu aurais au moins pu me rassurer en me disant que tu avais besoin de tout quitter... Tu sais, histoire de me rassurer un minimum...   Il sait que c'est stupide de dire ça, mais il n'arrive pas à lui dire qu'il s'est rendu malade pour lui, peut être qu'un jour, il arrivera à lui parler de son kidnapping, mais là, c'est encore trop dur, pour qu'il se livre, il faut le travailler et encore... Il faut vraiment insister pour qu'il parle de tout. Il a lu les journaux qui parlaient de ce que l'ex idole avait vécu et ils ont tout fait pour que l’aîné en parle. Mais il a toujours refusé, estimant que ce n'était pas à lui d'en parler.  "Tu ne sais pas à quel point j'étais mort d'inquiétude... Mon agent à du annulé plusieurs représentations, concerts et émissions télé, car je n'étais pas bien...   Il ne dit pas tout, pourquoi lui dire ? Il a l'impression d'avoir un étrange en face de lui tellement il a changé. La froideur d'Aki lui fait peur. Il n'arrive pas à savoir si c'est pour se protéger lui-même, ou s'il est réellement devenu comme ça. Comment le savoir ? Il réapparaît comme il est parti : Soudain, Brutalement. Trop pour Jae, qui retient ses larmes en l'entendant de nouveau.  " J'ai cru comprendre oui... C'est pour ça que j'ai fini par abandonner... De toute façon, je n'ai pas eu vraiment le choix...   Il se mord la lèvre, il a vraiment l'impression de l'avoir abandonné oui, peut être qu'il n'aurait pas dû écouter sa psy et son agent ? Mais une chose est sûre, c'est qu'il se déteste réellement pour ça.  " Désolé....   Jae baisse les yeux, luttant toujours contre ses larmes qui menacent de plus en plus de couler. Les mots qu'Akira lui sort sont comme des coups de poignard dans le dos. Comment peut-il croire ça ? Comment Akira peut, il dire que leur amitié n'a pas beaucoup de valeur, alors que pour lui, leur amitié est quelque chose de si précieux ? Il soupire, le cœur lourd.  " C'était, c'est peut-être même toujours, quelque chose de ce que j'ai de précieux Aki... Mais tu es parti comme un voleur... Mais je comprends, peux être qu'on devenait gênant pour toi, ça devait te rappeler ce que tu as vécu et qu'il fallait que tu partes loin de tout le monde...   Il se gratte à nouveau son poignet nerveusement, il ne veut pas que son ami le voie craquer. Il ne veut pas lui montrer ça. Pas après tout ces années.

Plus l'ex idole parle, et plus Jae à l'impression que son cœur se brise. Très peu de personnes lui parlent comme Akira lui parle en ce moment, mais dans un sens, il ne lui en veut pas. D'ailleurs même s'il le dit, Jae ne peut pas le détester. C'est impossible, car ça voudrait dire qu'il oublie toutes ses cicatrices et les tortures qu'il a eu.  "Comment.... Comment voulais-tu que je sache que tu reviendrais ? Vu comment tu es parti hein ? Comment ? Ce n'est pas une question de confiance Akira, mais juste.... Comment veux-tu que je sache que tu reviendrais ? Jamais j'aurais imaginé que tu allais vivre l'enfer, jamais j'aurais pensé que tu lâcherais ta carrière, tes proches et tes amis....   Sa voix se brise et il se tient la tête avant de reprendre.  "Désolé de te décevoir... j'aimerais être un meilleur ami que ça... J'aimerais tellement ne plus avoir cette peur, mais.....   Il ferme les yeux en se mordant violemment la tête. Il est incapable de finir sa phrase tellement il est blessé. Où est son ami ? Où est l'ami d'il y a encore 7 ans ? Il a tellement besoin de cet ami. Il essaie de se calmer un peu en l'écoutant de nouveau. " Crois-moi, je te comprends... Mais c'est d'être parti sans laisser un mot ni rien... Je n'arrêtais pas d'appeler ton agent et ton groupe même... Sans compter le nombre de fois où je demandais à mon agent s'il avait eu des nouvelles... Mais la réponse était toujours la même.... Non....   Il n'a jamais été tenu au courant de la lettre d'Akira. Pour lui son ami est parti comme ça, du jour au lendemain. Ses larmes commencent à couler comme des traîtres, mais il les cachent comme il peut.  "Ces 7 putains d'années m'ont paru une éternité... Chaque heures, chaque secondes et chaque jour, je n'arrêtais pas de me demander comment tu allais, si tu pensais à moi.... À ton groupe,.... Je m'en suis rendu malade au point de devoir aller voir un médecin... Que veux-tu que je te dise ? Hein ? Oui, je suis heureux de te revoir, tu ne peux pas imaginer à quel point. Mais tu as tellement changé, tu es si froid que je te reconnais à peine et ça me fait mal au cœur !  Il sèche discrètement ses larmes, mais sa voix est brisée tout comme son cœur. Jamais il aurait imaginé de pareilles retrouvailles. D'ailleurs, il ne pensait pas le revoir tout court "  Je suis ravi de te voir Aki... Mais pour moi, c'est trop... Tu reviens comme ça comme si rien ne s'était passé... On ne peut pas partir aussi longtemps sans jamais envoyer ne serais ce qu'un message, même si c'est juste pour demander et donner des nouvelles.... Et revenir comme ça....  Il le regarde, ses larmes coulent.  " Mais je suis aussi plus que ravi de te revoir... Tu n'imagines même pas... Mais tu me fais peur... Tu es devenu tellement froid et distant... Pardon Aki... Pardon d'être faible, d'être un mauvais ami pour toi...   Il ne retient plus ses larmes et dans ses yeux, on peut voir sa souffrance et sa tristesse. Il ne pense pas être à la hauteur d'un ami comme lui. D'ailleurs vu ce qu'Aki vient de lui dire, il est obligé de le reconnaître. Mais il ne veut pas le perdre à nouveau... Il ne le supporterait pas.


Okamoto Akira
Police detective
Okamoto Akira
Race/Aspiration : Gardien de la paix
Emploi/Études : Policier
Date d'inscription : 24/10/2018
Messages postés : 27
Avatar : Lee Tae yong
Mer 13 Mai - 8:54
Broken links ? Maybe not
Jae Sun & Akira

Akira écoutait Jae Sun parler, mais gardait le silence. Il n'avait spécialement pas envie d'entendre les gens dire qu'ils étaient désolés. D'ailleurs, il ne comprenait pas pourquoi ils l'étaient. Étaient-ce eux qui avaient appeler Mizuki ? Est-ce eux qui l'avaient pousser à agir tel qu'elle la fait ? « Je peux savoir pourquoi tu t'excuses pour une chose dont tu n'es aucunement responsable ? » Le jeune homme se referma encore plus qu'il ne l'était, il ne supportait absolument plus que les gens lui parle de ce qu'il avait subi, surtout qu'ils étaient dans un lieu public et donc des oreilles indiscrète étaient présente. Il aurait d'ailleurs pensé que Jae Sun aurait la gentillesse de ne pas en faire mention pour leur « retrouvaille ». Un nouveau soupire, agacé franchit ses lèvres une discussion qu'il aurait préféré se faire dans un lieu priver aurait finalement lieu soit si c'est ce qu'il souhaitait, il aurait une discussion, mais pas sûr que le plus vieux apprécie les réponses qui lui seront donner. « J'entends tout ce que tu me dis Jae Sun, mais tu ne t'es pas dit que vu ce que j'avais vécu justement, j'avais peut-être changé de numéro ? Que peut-être vu que l'autre malade est encore dehors par précaution seul les flics avaient le nouveau ? » Il en avait marre que juste parce qu'il était parti tout le monde lui jette la pierre sans essayer de comprendre à croire que c'est lui le fautif pour tout. Akira entend la voir tremblante du coréen, mais son regard ne se pose pas sur lui, il regarde droit devant « De toute, tu aurais été grandement déçu, personne ne me touche sans ma permission et vu l’accueil, je ne risque pas de te la donner. » Akira donnait là un horrible spectacle à celui qui avait été comme son grand frère de cœur. La froideur de sa voix aurait pu surprendre, mais pour ceux qui le connaissaient aujourd'hui il n'y avait rien de bizarre.

Le policier jouait avec l'anneau à son oreille, écoutant Jae Sun lui dire qu'il était blessé pour ne pas avoir eu de ses nouvelles, mais une chose le fait grandement tiquer. Il savait ce qu'il avait vécu ? Juste après cette simple petite phrase, il n'écoutait plus. Non personne ne savait, personne ne pouvait comprendre ce qu'il avait vécu. Avoir subit des abus à partir de ses quatorze ans, passe encore le traumatisme n'aurait pas été le même. Là, il a été violé par sa mère d'adoption depuis ses quatorze ans et ensuite cette dernière l'avait kidnapper pour le violer, le torturé le partager et d'autre chose qu'il revivait à chaque fois qu'il fermait les yeux. « Tu m'en vois presque désolé, mais tu n'es pas le seul que je n'ai pas prévenu. Tu n'es pas le seul que j'ai...comme vous le dites presque tous laisser derrière » Il n'arrivait vraiment à comprendre pourquoi les gens se plaçaient en position de victime suite à son départ.

Un faible rire sort d'entre ses lèvres, d'un point de vue extérieur il aurait d'ailleurs pu paraître moquer et peut-être que dans le fond il l'était « Je reviens comme ci rien ne s'était passer... Tu aurais voulu quoi ? Une carte postale ? » Méchant ? Peut-être, il n'avait plus depuis longtemps maintenant la notion d'empathie. Le bien le mal n'était que des détails dont il ne s'accablait plus depuis des années. « Je ne pouvais aucunement prévoir de te voir ici il me semble » Il laissa un nouveau soupir franchir ses lèvres. Il n'était pas venu ici pour se prendre la tête loin de là. Tout recommençais a l'agacer, il passa d'ailleurs une main dans ses cheveux les décoiffant un peu plus, ainsi personne n'aurait pu pensé qu'il était devenu policier, il gardait une apparence de chanteur à midinette qui le caractérisait tant si ce n'est une musculature légèrement plus développer et les trait plus dur. « T'excuser ne changera rien hyung, mais là tu devient agaçant a pleurnicher...On ne peut pas juste profité ? »
(c) DΛNDELION
Kim Jae Sun
Devil’s slave
Kim Jae Sun
Race/Aspiration : Citoyen/ Rockstar
Emploi/Études : Chanteur
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages postés : 409
Avatar : Kim Jaejoong {JYJ, ex TVXQ!)
Age : 31
Lun 29 Juin - 2:52
Okamoto Akira &  Kim Jae Sun546 mots
Broken links ? Maybe not
Plus il écoute Akira, et plus il se demande où est son ami de longue date. L'homme qui est à côté de lui est si froid... Si blessant... Si distant.... C'est impossible que se soit son ami, c'est impossible, il refuse de l'admettre. Et pourtant, c'est bien lui, en plus dur, beaucoup moins doux... Et quelque part, il peut voir à quel point il est détruit. Plus que lui, beaucoup plus que lui, seulement, il ne sait pas comment réagir ni réparer sa bêtise, car à la réaction d'Aki, il en a fait une. "Pourquoi je m'excuse ? Parce que je n'ai rien fait pour t'aider... Parce que peut être que tu as essayé de m'en parler et je n'ai pas écouté. Désolé, parce que je n'ai rien vu... Et désolé si j'ai mal pris le fait que tu soit parti comme un voleur... Je ne pensais pas te revoir... Je pensais que tu avais tourné la page et tout. Comme ton groupe n'avait plus de nouvelles non plus, que personnes en avait... J'en ai beaucoup voulu aux policiers et à toutes les personnes qui savaient où tu étais... Heureusement qu'ils ont compris que ce n'était que la peur et rien d'autres, car j'aurais pu avoir des ennuis. Mais bon, j'imagine que ça, tu ne veux pas le savoir...."


Il se mord nerveusement la lèvre et se gratte violemment et nerveusement le poignet. Ce genre de discussion n'est pas à faire ici, et il s'en veux encore plus. "Excuse moi... Je ne devrais pas en parler, surtout ici... Mais je suis tellement content de te revoir, même si je ne le montre pas... Je, je suis soulagé à vrai dire.... Même si ta réaction et ton comportement me font peur..." Il baisse la tête tristement, pour ne pas lui montrer sa peine. Mais à vrai dire, c'est la vérité. Il a peur de dire quelque chose et de le perdre définitivement, et si Akira pense qu'il ne mérite plus son amitié ? Ou qu'ils ne doivent plus se revoir ? Le chanteur ne s'en remettra pas. "Si, j'ai compris que tu avais changé de numéro, en même temps lorsque j'ai entendu le message disant que le numéro n'est plus attribuer, je m'en suis rendu compte, et je t'en ai voulu comme j'en ai voulu aux policiers qui m'ont dit d'arrêter de les déranger si je ne voulais pas d'ennui... Mais j'en veux surtout à l'autre, je lui souhaite que du malheur et crois moi, j'ai tellement rêvé de lui faire mal... Bon, je ne ferais de mal à personne, mais pour le coup, je voulais lui en faire... J'en veux tellement aux policiers... Que tu ne veuilles pas donner de nouvelles... Bon, j'aurais peut-être fini par me faire à l'idée... Mais que les policiers refuses de m'en donner... J'avais l'impression d'avoir été viré de ta vie, éjecter, j'avais limite l'impression d'avoir été mis au même rang que l'autre..."



Il soupire lourdement en entendant celui qu'il considérait, qu'il considère peut-être encore comme son frère. "Je... Je comprends, je respecte... C'est pour ça que je ne l'ai pas fait..." Un cauchemar, il est dans un cauchemar et il va se réveiller, il a beau se le répété dans la tête, il sait parfaitement que c'est faux, c'est la réalité et elle n'est pas belle du tout actuellement. Pourquoi ces retrouvailles ont un goût amer alors qu'avec Blair, c'était tellement le contraire ? Certes, Blair n'est pas partie pour les mêmes raisons, mais elle s'était montrée tellement douce... Tellement... Blair... Là, tout de suite, il aimerait disparaître. Il ne lui en veut pas vraiment. Il sait qu'il a vécu l'horreur, mais est ce qu'il sait tout ? Au vu du comportement de son ami non, mais il n'est pas sûr de vouloir les détails. "Je sais juste ce qu'on a dit dans les infos, et à ton agent.... Et oui, je sais que je ne suis pas le seul que tu as abandonné, elle a gagné pas vrai? Je veux dire, elle a réussi à t'éloigner des gens qui t'aiment... Je la déteste tellement..." Il continue de se gratter le poignet, c'est devenu un tic depuis qu'il est sorti de son propre enfer... Même s'il subit encore les traumatismes et murmure : " Tu es devenu si froid... Je ne te reconnais plus...."



Son rire est comme un poignard dans le cœur de Jae qui fini par craquer et prend dans sa poche une petite boite où il met sa drogue et en sort 3 comprimés. "Tu veux boire quelque chose ? Vue qu'apparemment, tu veux faire comme si on s'étais vu récemment, et qu'apparemment ça t'énerve que je te fasse comprendre à quel point tu m'as manqué et que je t'en ai voulu, vas y dis moi ce que tu veux et je te l'offre ! Ça sera ma façon de fêter nos retrouvailles !" Il se force à sourire, même s'il se montre un peu ironique et ce commande un alcool fort, voilà comment il va faire en sorte de calmer tout ce qu'il ressent en ce moment, en se droguant et en se soûlant. Il le fait souvent et ne compte pas changer pour son ami. D'ailleurs, est ce qu'ils sont toujours amis? Il l'ignore lui-même.


Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: