RSS
RSS

-56%
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
6.99 € 15.99 €
Voir le deal

Le dîner ne dure pas quand les friandises manquent | Ft. Kim Jae Sun
 :: Tokyo – Zone sécurisé :: Kabukichō – 歌舞伎町 :: Restaurants

Yokoyama Silas
Modern wizard
Yokoyama Silas
Race/Aspiration : Banshee - Lamia
Emploi/Études : Présentateur TV à la NHK
Date d'inscription : 18/09/2018
Messages postés : 151
Avatar : Godfrey Gao
Mer 19 Sep - 14:52
Le dîner ne dure pas quand les friandises manquent.Encore quelques secondes. C'est quoi des secondes ? C'est rien du tout. Elles passent tellement vite, elles meurent tout juste nées, dans une vie ça ne vaut pas grand chose, c'est du vent. Alors pourquoi ? Pourquoi ça lui parait des heures ?

Ne pas fermer les yeux, ignorer la perle de sueur qui coule depuis son front, le long de sa tempe et qui descend, descend encore lentement sur sa mâchoire et dans son cou. Lorsqu'il déglutit, elle cascade plus loin encore et vient se perdre et disparaître quelque part sur sa jugulaire. Ne pas fermer les yeux. Ignorer la peur et cette voix qui hurle dans ses oreilles pour le pousser à reculer et à fuir. Ne pas fermer les yeux. Ignorer le souvenir, qui revient sous forme de flashs harcelants dans sa tête. Ne pas fermer les yeux. Regarder le vide. Ce vide immense et terrifiant depuis sa baie vitrée et qui plonge vers l'océan de bitume en contrebas du building. Les lumières des néons, des écrans publicitaires et des voitures semblent danser et onduler au rythme des battements effrénés de son cœur. Il sent même les pulsations jusque dans la boule qui s'est formée dans sa gorge. Encore quelques secondes...

La montre de son poignet se met à bipper follement et à ce signal, Silas s'arrache à sa torture quotidienne, reculant violemment pour s'éloigner du vide, jusqu'à ce que son dos rencontre un mur contre lequel il se plaque, la respiration haletante. Sa main tremblante vient essuyer maladroitement son front et il serre les dents, haïssant sa faiblesse. Alors qu'il fait taire les bips de sa montre, il soupire, se demandant quand il finira enfin par guérir de cette phobie stupide du vide. Depuis des années, chaque jour, il affronte sa peur. Chaque jour, il tient un seconde de plus que la veille. Mais rien. Toujours rien. Pas la moindre amélioration. Peut-être n'est-ce pas suffisant... peut-être devrait-il chercher une autre solution. Mais à présent... oui à présent il est grand temps de se reprendre et de se préparer. C'est une journée importante aujourd'hui. Ce fameux jeune homme, cette rockstar dont ils ont contacté l'agent, doit passer dans son émission aujourd'hui. Une petite interview rapide afin de promouvoir le nouveau morceau qu'il vient de sortir, rien de plus, mais il sait d'avance que beaucoup de fans seront au rendez-vous.

L'homme passe rapidement sous la douche et enfile un élégant costume. Les maquilleuses s'occuperont du reste. Son chauffeur l'attend déjà en bas et sur le court trajet le menant au NHK, il fait rapidement le point sur ce qu'il a appris du jeune homme et les questions qu'il est sensé poser. Jusque-là, il ne l'a jamais rencontré ce garçon, il n'a fait qu'échanger quelques messages et appels téléphoniques avec son agent, mais ça n'a pas d'importance. Arrivé sur place, il s'autorise un café et laisse l'équipe de tournage s'occuper des derniers préparatifs. Enfin, il part s'installer sur le plateau, sur le siège central face aux caméras. Il est impeccable, sérieux, professionnel, mais souriant. Comme d'habitude. Il étudie une dernière fois ses fiches, puis s'amuse à lancer un clin d’œil à cette jeune stagiaire qui vient d'arriver et qui n'arrête pas de le reluquer, fascinée par le charme qu'il dégage, comme beaucoup d'autres. Quand il la voit rougir comme une tomate, il ricane, puis fait signe à l'équipe qu'il est prêt. Dans l'oreillette, on lui signal que l'invité est bien arrivé et prêt à intervenir. Le spectacle peut commencer.

Silas offre évidemment une prestation resplendissante et sans fioriture. L'interview du jeune homme se passe à merveille d'ailleurs. Le présentateur a évidemment déjà eu l'occasion de voir quelques photos de son invité, mais il doit bien avouer qu'il est bien plus mignon en vrai. Cela dit, il n'ose aucun numéro de charme durant l'émission, il reste très professionnel et sérieux, ne s'autorisant que quelques sourires chaleureux. Le tournage se clôture avec brio et il range soigneusement ses affaires, accueillant les compliments de son équipe avec un sourire faussement modeste. Et puis soudain, l'élégant présentateur s'éloigne et traverse quelques couloirs jusqu'à la loge de son invité. Frappant à la porte, il attend qu'on lui indique d'entrer avant de pénétrer dans la pièce et d'offrir au chanteur son plus beau sourire.

- Vous avez été fantastique ! Cette émission est un véritable succès et c'est à vous que nous le devons. Merci encore d'avoir accepté notre invitation, j'ai été très honoré de faire votre connaissance et de mener cette interview. J'aimerais vous inviter à dîner pour fêter cela, qu'en dîtes-vous ? Seulement vous et moi, dans un restaurant très chic et discret dans le quartier de Kabukichō, où j'ai mes petites habitudes. Un chauffeur peut nous y conduire sur-le-champ si vous le désirez.

Poli, courtois et naturellement charmant. Comment pourrait-on lui refuser quoi que ce soit ? Bon, il est vrai que le jeune homme a peut-être autre chose de prévu, ce qui serait fort dommage. Silas interroge également l'agent de la rockstar du regard, puisqu'il a peut-être son mot à dire, même si le présentateur semble trouver cela assez affligeant de laisser quiconque diriger sa vie et prendre des décisions à sa place. Mais... ainsi va le monde, n'est-ce pas ?
© 2981 12289 0
Kim Jae Sun
Devil’s slave
Kim Jae Sun
Race/Aspiration : Citoyen/ Rockstar
Emploi/Études : Chanteur
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages postés : 409
Avatar : Kim Jaejoong {JYJ, ex TVXQ!)
Age : 31
Dim 7 Oct - 19:43
Yokoyama Silas &  Kim Jae Sun546 mots
 Le dîner ne dure pas quand les friandises manquent

Les journées s’enchaînent et se ressemblent pour Jae et son agent. Le dernier album du chanteur est bouclé et la première chanson tourne en boucle un peu partout comme les interviews. Aujourd'hui encore, Jae a enchaîné les questions et les séances photos. N'ayant pas eu beaucoup le temps de manger. Le chanteur n'a pu manger que des repas rapides, mais il ne dit rien car il est habitué. Eh oui, parfois, lorsqu'on est célèbre, on ne peut pas manger correctement. Heureusement qu'il y a le sport et les médecins qui surveille l'alimentation du chanteur, même s'il fait toujours des écarts lorsqu'il est seul. Il regarde son portable pour faire attention à l'heure, car il doit encore faire des émissions de radio et finir sur une émission télé en espérant que cette fois-ci, on ne lui posera pas de question sur sa vie privé et intime, et certaines questions le dérange, comme le fait de parler de sa famille, de son enfance et de son kidnapping. Car bien évidemment, les journalistes sont au courant. Son agent a bien été clair sur ça, personne doit lui en parler, mais hélas entre ce qu'il dit et ce que les journalistes veulent ce n'est pas pareil. Heureusement que la journée est presque finie, sinon il n'aurait pas tenu le coup.

Après 1 heure d'émission radio, Jae arrive en avance au NHK et il discute un peu avec les employés, avant d'aller se reposer et se détendre un peu dans sa loge. Une heure plus tard, il se change et sa maquilleuse arrive avec son agent et son coiffeur pour le préparer puis après, on lui pose son micro tout en lui donnant des indications et conseil, avant la dernière émission jusqu'à ce qu'il soit arrivé près du plateau. Là, il attend patiemment qu'on lui dise de venir et il en profite pour regarder attentivement le présentateur. Une fois, le feu vert, le chanteur arrive et salue le présentateur ainsi que la caméra et s'installe confortablement avec un charmant sourire. L'interview commence et les questions s'enchaînent. Comme à son habitude, le chanteur se plie chaleureusement aux questions et se permet aussi de sortir des petites blagues et de rire de bon cœur. Par moment, il fait des petits clins d’œil joueur et tout se passe bien. L'émission se termine et une fois, les caméras éteintent il serre la main aux techniciens et signe des autographes avant de retourner dans sa loge. Il boit un peu puis range ses affaires en grignotant un peu quand il entend fermer. Il finit ce qu'il a dans la bouche et boit un peu avant de s'essuyer les mains et la bouche et ouvre la porte.  "Oh merci beaucoup, vous aussi ! Tant mieux alors c'est le but voulu non ? Ne me remerciez pas, merci à vous de m'avoir invité, j'en suis honoré ! "  Dit il en s'inclinant un peu puis reprend   "Pourquoi pas ? Je préviens mon agent, car il est très protecteur et n'apprécierait pas que je ne le prévienne pas et je suis à vous ! " Finalement, c'est le présentateur qui demande et l'agent du chanteur accepte. " Bon, c'est d'accord ! "  Dit il avec un sourire charmeur. L'homme en face de lui est très agréable et pas que physiquement donc il n'y a pas raison de refuser. Et puis qui sait ? Peut-être qu'ils pourront faire plus ample connaissance... Et finir dans le lit du présentateur ou du chanteur qui sait ?

Yokoyama Silas
Modern wizard
Yokoyama Silas
Race/Aspiration : Banshee - Lamia
Emploi/Études : Présentateur TV à la NHK
Date d'inscription : 18/09/2018
Messages postés : 151
Avatar : Godfrey Gao
Lun 15 Oct - 15:00
Le dîner ne dure pas quand les friandises manquent.

Ce qu'il y a de bien chez ce jeune homme et que Silas a immédiatement pu remarquer, c'est qu'il semble totalement dénué de ce côté vantard et présomptueux dont sont malheureusement souvent dotés les stars telles que lui. Le présentateur a en effet eu affaire à beaucoup de célébrités et pourtant, il n'a pas débuté sa carrière depuis bien longtemps. En tout cas, la majorité de ces gens-là étaient des individus précieux et égocentriques très peu aimables qui passaient leur temps à prendre les gens de haut. Mais ces personnes ne le dérangent pas, bien au contraire. Les individus bourrés d'orgueil lui rappellent un peu son Ichiro... alors en vérité ce sont les gens qu'il préfère et avec qui, étrangement, il s'entend le mieux. En vérité ça n'a rien d'étrange, il sait seulement comment les amadouer et mine de rien ça l'a toujours beaucoup aidé dans sa carrière et ce qui lui vaut le respect de beaucoup de ses collègues. Cela n'empêche néanmoins pas Silas d'apprécier les stars un peu plus modestes et aimables comme son invité, le dénommé Kim Jae Sun. Au moins il a été un invité facile et Silas n'a pas cherché à l'amener sur les sujets très sensibles et pourtant fortement croustillants de son passé. Son agent avait bien insisté là-dessus, mais les médias ont tendance à ne pas trop écouter ce qu'on leur dire, car toujours affamés de sensationnel. Il est vrai, son patron lui a soufflé de ne pas hésiter à faire parler ce garçon, mais le sorcier ne l'a pas fait. Oh, il sait que son patron va râler, mais Silas s'en moque éperdument. Nul besoin de faire du dramatique et si les fans de ce jeune homme ont envie de le voir pleurer et souffrir en parlant de son passé alors c'est un très mauvais public. Ici, sur cette chaîne, ils font de l'information, pas de la stupide télé-réalité.

Le présentateur est ravi de constater que l'agent de la jeune rockstar ne s'oppose pas à ce dîner. Silas a bien envie d'apprendre à mieux connaître ce jeune homme, très mignon d'ailleurs, et l'idée d'en faire son amant de la semaine l'effleure évidemment sérieusement. Bien sûr, rien ne prouve que Jae soit du genre à aimer les hommes, mais s'il en jure pas son flair et ce petit sourire charmeur qu'il décèle sur son visage, il ne se fait guère de souci. Il y a de fortes chances pour que cette affaire se termine au lit. Silas esquisse un sourire à la fois satisfait et un peu mystérieux alors que la célébrité confirme sa compagnie pour ce soir. Liant ses mains entre elles à hauteur de son buste, il lance d'une voix enjouée :

- Merveilleux ! Dans ce cas, rejoignons-nous au rez-de-chaussée d'ici 10 minutes, dans le hall Sud. Il vaut mieux passer de ce côté pour éviter les curieux, je vais faire appeler un de mes chauffeurs, nous seront plus discrets. Je ne voudrais pas que des paparazzis ou des fans en délire nous gâchent notre petite soirée.

Il lui lance un clin d’œil et se retire donc à son bureau, le temps de faire appeler le chauffeur et de régler quelques derniers détails professionnels. Son patron choisit ce moment pour passer le voir et le féliciter, tout en lui reprochant tout de même de n'avoir pas abordé le sujet de cette enfance difficile qu'à pu vivre la star. Silas hausse les épaules, prétextant que de jouer les fouines irrespectueuses ne feraient que desservir la réputation de la chaîne et qu'il valait mieux respecter la vie privée de leurs invités. De toute façon, le patron ne râle pas longtemps, les audiences ont été plus qu'excellentes. Le présentateur s'empresse donc de quitter son bureau en annonçant être pressé et il fait sans doute bien de s’éclipser maintenant vu le coup d’œil salace que son patron pose sur lui alors qu'il s'éloigne. Non vraiment, il n'a ni le temps ni l'envie de lui offrir une petite pipe rapide, il n'aura qu'à se rabattre sur les gigolos du quartier chaud avant de rejoindre sa pauvre femme délaissée. Silas compte en effet s'offrir un partenaire bien plus alléchant et agréable cette nuit. Il rejoint donc la personne en question dans le hall Sud, comme prévu et l'invite à le suivre pour s’éclipser ni vu ni connu dans la voiture qui les attendait. Assis à l'arrière avec le jeune homme, le sorcier lui offre son plus beau sourire.

- J'espère ne pas vous avoir fait trop attendre, il a fallu que je règle deux ou trois petites choses avant de quitter le bureau. Ah, Ito-san, pourriez-vous nous déposer à mon restaurant habituel, je vous prie ?

Le chauffeur qui s'occupe d'eux est, en effet, très habitué aux coutumes du présentateur, c'est bien souvent lui qui s'occupe de l'amener un peu partout en ville dès qu'il en a besoin et notamment pour l'amener ou le ramener de son travail. Il démarre donc sans hésitation et Silas reporte son attention sur le jeune homme, non dans étendre un bras sur le dossier de la banquette arrière et en croisant les jambes d'un air décontracté.

- J'ai été sincèrement ravi d'accueillir quelqu'un comme vous, Kim-Sama, vous sembliez plutôt à l'aise. Mais j'imagine que vous devez être habitué aux plateaux de télévision et aux émissions de radio à présent que votre notoriété grandit. En tout cas, j'espère que vous avez passé un agréable moment et que les questions n'étaient pas trop ennuyeuses, vous devez entendre les mêmes en boucle toute la journée.

Il rit un peu, conscient que ce doit être le cas. Mais un jeune homme comme lui doit être en quelque sorte rompu par l'exercice à force, cela fait aussi partie du métier. Ils ne tardent pas à atteindre le restaurant en question devant lequel les déposes le chauffeur. C'est un endroit très coquet et un peu luxueux, mais pas trop, rien de trop tape-à-l’œil. Durant le trajet, Silas s'est montré très courtois et très poli, ne cherchant pas encore le moins du monde à faire trop de charme. Certes, il ne tourne jamais longtemps autour du pot, mais il est encore assez galant et bien élevé pour ne pas lui sauter dessus et lui demander directement s'il veut coucher avec lui ou non. Autant prendre le temps de discuter et de profiter d'un bon repas, c'est la tradition pour lui. Dans ce restaurant, tout le monde le connaît et a l’habitue de le voir tous les Vendredi soir à peu près à la même heure, alors on l'accueille très chaleureusement, d'autant plus lorsque le serveur reconnaît son invité et ils les mènent directement à sa table habituelle, dans le fond de la salle, un coin assez discret pour ne pas être dérangé.

- J'espère que les lieux et la table vous conviennent. Vous verrez, la qualité du service et des repas est exceptionnelle ici, j'y viens chaque semaine et je n'ai jamais été déçu.

Il se garde bien de lui préciser qu'il vient chaque semaine accompagné d'un homme différent, ce serait un peu malpoli, non ? Il n'a pas besoin de le savoir, ce n'est pas tellement important.

© 2981 12289 0
Kim Jae Sun
Devil’s slave
Kim Jae Sun
Race/Aspiration : Citoyen/ Rockstar
Emploi/Études : Chanteur
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages postés : 409
Avatar : Kim Jaejoong {JYJ, ex TVXQ!)
Age : 31
Lun 19 Nov - 4:55
Yokoyama Silas &  Kim Jae Sun546 mots
 Le dîner ne dure pas quand les friandises manquent

Que c'est agréable pour le chanteur d'être questionné par des journalistes sérieux et dignes d'être journalistes ! Hélas, beaucoup oublient les limites avec l'intimité et essaient de savoir la vie privée surtout des idoles. Mais la chance à voulu que Silas ne soit pas du tout comme ça, et du coup tout c'est bien passé, d'ailleurs Jae s'est permis d'être assez joueur et taquin avec le journaliste, mais aussi les caméras. C'est très plaisant pour Jae de ne pas parler de son orientation et de la raison pour laquelle il n'affiche aucune aventure ou relation. Mais il a des raisons pour qu'il garde tout ça secret. Au Japon et dans la plupart des pays asiatiques, son orientation et son mode de vie privé est très mal vue. Déjà, que ce n'est pas facile pour lui avec tout ses tatouages, mais si le reste se sait alors il devra sûrement changer de métier, peut être même déménager et encore... Mais bon, il préfère ne pas y penser. Lorsque certains journalistes ou présentateurs dérapent, il change de sujet et son agent de toute façon à bien insister pour ne pas parler de ça.

Après l'émission finie, le chanteur à accepter la proposition du présentateur pour. Après tout le travail est terminé pour aujourd'hui et le chanteur allait rentrer chez lui donc si ça lui permet d'avoir de la compagnie... Et peut être même que le dîner se finira par une partie de jambes en l'air, qui sait ? " Parfait ! Je serais là. Oui ça serait mieux qu'on soit tranquille. Surtout, que les paparazzis n'attendent que ça, de me voir sortir avec quelqu'un." Dit il en lui faisant un clin d’œil coquin en réponse à celui de Silas. Il le mate un moment avant d'aller dans sa loge avec un petit sourire en coin. 

Il retourne dans sa loge et se démaquille tout en discutant avec son agent de l'émission puis de l'invitation du présentateur. Une fois qu'il a fini, Jae sort de la loge puis quitte le studio en discutant, en prenant des photos et en donnant des autographe aux personnes, encore présentant, puis rejoint Silas en souriant à l'endroit où ce dernier lui a dit. Voyant qu'il est arrivé le premier, le jeune homme lit une dernière fois ses messages avant d'entendre son aîné arrivé, puis le suit en silence.  " Non-non, ne vous en faites pas je viens d'arriver " Dit il avec un sourire charmeur tout en s'installant confortablement dans la voiture.  " Merci beaucoup, vous savez lorsque je suis bien accueilli et qu'on respecte les conditions de mon agent, il n'y a aucune raison pour que je ne sois pas à l'aise !. Si vous savez les journées que je peux passer dans les émissions télé ou radios... Des fois, je me demande si ce n'est pas de trop ! Mais c'est un côté que j'apprécie aussi... Ca me permet d'être un peu plus proche du public. En tout cas, je dois dire que certaines questions m'ont agréablement surpris...." Il se mord un peu la lèvre tout en le regardant. Il faut dire que son vis-à-vis n'est pas désagréable, c'est même tout le contraire et le chanteur est presque sur de la fin de cette soirée. 

Arrivé au restaurant, Jae regarde autour de lui et trouve l'endroit sympa. Apparemment, Silas est un habitué donc le jeune homme le suit sans hésiter. Le jeune se laisse guider et s'installe à la table réservé pour eux, Fort heureusement, leur table est dans un coin discret, donc très peut de chance pour qu'on les écoute. Mais le chanteur espère bien que le repas soit aussi bon que le style et la décoration laisse présager. En tout cas, il songe à y revenir de temps en temps. 

 " C'est parfait ! Vraiment, que ce que vous dites est vrai. Mais je vous crois, l'endroit est vraiment super donc il n'y a aucune raison pour que ce ne soit pas bien. Il sourit avant de reprendre. Ca se voit que vous êtes un habitué... Avant de partir, je prendrais les coordonnées pour pouvoir y revenir. ". il se mord de nouveau la lèvre en le regardant avant de regarder le menu qu'on lui donne. Quelques minutes plus tard, un serveur vient prendre leur commande.

Yokoyama Silas
Modern wizard
Yokoyama Silas
Race/Aspiration : Banshee - Lamia
Emploi/Études : Présentateur TV à la NHK
Date d'inscription : 18/09/2018
Messages postés : 151
Avatar : Godfrey Gao
Mer 20 Mai - 17:11
Le dîner ne dure pas quand les friandises manquent.

Silas vient dans cet endroit depuis des années. Il sait qu'on y sert de l'excellente cuisine et l'établissement, très chic, n'est fréquenté que par des personnes ayant un porte-monnaie bien rempli. On y trouve donc des personnes discrètes et distinguées, ce qui évite les bavardages bruyants tout autour ou les bambins courant partout. C'est un restaurant gastronomique de luxe après tout, pas un bistrot de coin de rue. C'est même Alain Ducasse, la superstar des chefs français, qui est aux commandes de ce restaurant gastronomique voulu par Chanel. Rien de moins ! Sans être la meilleure table de Ducasse, on mange bien, et même très bien dans cette adresse tokyoïte du chef récompensée d’une étoile au Michelin. On y mange une cuisine classique française délicieuse, travaillée avec des produits japonais de grande qualité. Autant de choses qui font battre le cœur et les papilles de Silas ! Le cadre est tout en totonsrème et beiges, rappelant un intérieur français luxueux, mâtiné de touches japonaises donnant au lieu une atmosphère délicieusement élégante. Mais quand on sait que Chanel a fait appel au grand Peter Marino, célèbre architecte américain, comment pourrait-il en être autrement ?

Le présentateur remarque très rapidement que son propre charme semble faire de l'effet à la jeune star, qui le regarde régulièrement d'un regard chaud tout en se mordant parfois la lèvre. Adorable, vraiment. Autant dire que cela flatte l'ego du sorcier d'être ainsi reluqué par une célébrité. Vivement qu'ils concrétisent cette petite tension délicieuse entre eux dans son lit ou dans le sien. Mais en attendant... ils vont se régaler dans cet endroit fabuleux et Jae semble plutôt confiant de ce choix. Un immense sourire des plus séducteurs aux lèvres, Silas se penche un peu vers lui, baissant d'un ton pour ne pas gâcher l'atmosphère feutrée et silencieuse du lieu.

- Si je puis me permettre, je vous conseille fortement le grenadin de veau de Hokkaido, le médaillon de cochon de Meishanton ou le délicieux bœuf de Kyushu accompagné de ses pommes de terre fondantes et sa courge rouge. Ce sont de loin ce qu'ils font de meilleur, ici.

Il prend sa serviette en tissu d'un blanc immaculé pour l'installer sur ses cuisses avec élégance, histoire de ne pas tâcher son beau pantalon hors de prix. Une belle serveuse tirée à quatre épingles ne tarde pas à s'approcher de leur table pour prendre leur commande et les conseiller si besoin. Après une brève hésitation, Silas commande le bœuf de Kyushu et une bouteille de Barolo DOCG. Lance un clin d’œil à son invité, il précise alors que la serveuse a terminé de tout noter et s'éloigne :

- C'est un vin rouge Italien, chaud et épicé... je suis sûr que vous allez l'adorer. Alors dites-moi, j'ai appris beaucoup de votre parcours grâce à cette interview, mais je suis certain que vous n'êtes pas seulement une grande star de la musique. Dites-m'en un peu plus sur vous, d'où vous venez ? De Corée je crois, non ?

C'est vrai que même s'il a soigneusement étudié son cas avant l'interview, il ne connaît pas réellement ce jeune homme. Il aimerait bien avoir une conversation d'homme à homme et non pas de présentateur à rock star. Il sait aussi que ce genre de célébrité n'aime pas forcément parler de leur vie passée et de leur vraie personnalité ou tout du moins, on le leur déconseille. Heureusement Silas est un homme qui n'est absolument pas du genre à colporter des informations personnelles au grand public, car après tout, cela pourrait lui coûter cher. Et puis quel intérêt y aurait-il ? L'argent ? Il est déjà plein aux as ! Il n'a donc aucune raison de vouloir nuire à Jae, sauf peut-être plus tard en mordant sensuellement dans le rond de ses jolies fesses...

:copyright: 2981 12289 0
Kim Jae Sun
Devil’s slave
Kim Jae Sun
Race/Aspiration : Citoyen/ Rockstar
Emploi/Études : Chanteur
Date d'inscription : 20/06/2018
Messages postés : 409
Avatar : Kim Jaejoong {JYJ, ex TVXQ!)
Age : 31
Ven 3 Juil - 20:55
Yokoyama Silas &  Kim Jae Sun546 mots
 Le dîner ne dure pas quand les friandises manquent

L'endroit et sympa, et l'odeur de la nourriture donne l'appétit au chanteur, qui continue d'observer le lieu avec attention. Il a beau avoir l'habitude de manger dans des restaurants de luxes, il doit reconnaître qu'il n'y va pas tant que ça. Il préfère les endroits simples, mais avec de la bonne nourriture. Même s'il est naïf, le jeune homme se doute que derrière l'invitation à manger cache quelque chose, peut être est ce une tactique pour avoir des infos croustillantes sur lui, ou bien pour l'avoir dans son lit, mais si c'est pour une partie de jambes en l'air, ce n'était pas la peine qu'il fasse tout ça. Il attrape sa serviette et la pose délicatement sur ses cuisses, tout en l'écoutant, sans perdre son sourire.
"Oh, je vois, alors je vais choisir le délicieux bœuf de Kyushu dans ce cas. " Il voit une serveuse s'approcher d'eux et attend sagement de pouvoir passer sa commande. Une fois qu'il l'a fait, il regarde de nouveau son aîné et hoche la tête. "Alors là je vois que vous me régalez ! Ce charmant restaurant à l'air d'avoir tout pour lui ![/color]

Bien que le présentateur n'a pas posé de questions sur son passé, le jeune chanteur à appris avec le temps de ne jamais se relâcher sur ce que l'on peut lui poser comme questions en dehors des interviews. Après tout, ils sont doués pour parler en "off" histoire de pouvoir balancer des choses croustillantes à son sujet, surtout sur ce qu'il lui est arrivé, et pour être honnête, ce genre de personnes l'épuises. Oui il a vécu des choses pas cool, mais pas la peine de lui en parler sans arrêt alors qu'il fait en sorte d'avancer. Avec une pointe de méfiance, il l'écoute lui poser ses questions et se retient de rire amèrement.
"Oh vous savez, je n'ai pas grand chose à vous dire... Oui, je suis d'origine Coréenne... Mon père est un grand homme d'affaire et ma mère a été sa secrétaire avant de m'avoir... J'ai commencé ma carrière en Corée avant de poser mes valises ici, après mon service militaire et mon agent à Séoul à accepter ensuite il a fait en sorte que je puisse faire carrière au Japon, en plus de la Corée du Sud... C'est lui qui m'a trouver mon agent ici... C'est un ami à lui du coup je lui doit tout, ce sont les 2 hommes en qui je dois tout..."

Bon, il y a aussi son père, mais il éprouve toujours une petite pointe de rancœur d'avoir attendu avant de l'avoir fait sortir de cet enfer où il était plus jeune. Mais ça, il n'a pas vraiment envie d'en parler. Au pire, le présentateur aura fait des recherches, au mieux il ne voudra pas en savoir plus.
"J'ai aussi un chat appelé Shiro , Mon petit pot de colle, sinon je ne sais pas vraiment quoi dire quand je parles de moi... Désolé...."Il sourit désolé, en rougissant. En général il évite de trop parler de lui, pour ne pas être obliger de revivre des moments horribles. Et puis c'est toujours excitant de laisser une part de mystère, les gens s'imaginent tellement de choses plus ou moins drôle.... Il sourit, mi amusé, mi mystérieux à son aîné. "Et vous, parlez moi de vous, je ne sais rien de vous, mis à part que l'on voit à la télévision...." Et oui, chacun son tour, et s'ils se retrouvent dans un programme ou autre, il aime connaître un minimum les gens.

Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: